Tourism


IN THE HEART OF PROVENCE COTE D’AZUR BETWEEN VERDON AND THE MEDITERRANEAN SEA.



chapelle sainte roseline Les Arcs Var Chapel Sainte Roseline
Non loin des Arcs, se cache un discret joyau. La chapelle Sainte-Roseline dresse modestement ses murs médiévaux sous les platanes. L'édifice, qui appartenait autrefois à la chartreuse de la Celle-Roubaud, offre un saisissant contraste entre la simplicité d'un enduit à la chaux écaillé et une profusion d'oeuvres d'art. Les pièces baroques et contemporaines s'y mêlent autour de la légende de Sainte-Roseline. Le choeur en bois accueille un retable baroque du xviie siècle. La descente de croix date quant à elle du xvie siècle. L'or et les couleurs semblent ruisseler dans la pénombre. Des vitraux non figuratifs, réalisés par Jean Bazaine et Raoul Ubac dans les années 1970, filtrent la lumière crue du dehors. Et tranchent avec la prédelle de l'école de Bréa, artistes niçois, qui décore la niche située à la gauche du choeur. En 1975, Marguerite Maeght, grand mécène, fait restaurer la chapelle et y installe des oeuvres contemporaines. Admirez la monumentale mosaïque de Marc Chagall face à un retable doré. Enfin, Giacometti a participé à la décoration de la chapelle. Un superbe lutrin représentant un rosier et un bas-relief de bronze retranscrivant le Miracle des roses montrent toute la délicatesse de son art.t
abbaye du thoronet abbaye cistercienne Thoronet Abbey
Thoronet Abbey (French: L'abbaye du Thoronet) is a former Cistercian abbey built in the late twelfth and early thirteenth century, now restored as a museum. It is sited between the towns of Draguignan and Brignoles in the Var Department of Provence, in southeast France. It is one of the three Cistercian abbeys in Provence, along with the Sénanque Abbey and Silvacane, that together are known as "the Three Sisters of Provence."
The Abbey of Thoronet is one of the best examples of the spirit of the Cistercian order. Even the acoustics of the church imposed a certain discipline upon the monks; because of the stone walls, which created a long echo, the monks were forced to sing slowly and perfectly together. The abbey is fundamentally connected to its site, and is an exceptional example of spirituality and philosophy transformed into architecture. It is distinguished, like other Cistercian abbeys, by its purity, harmony, and lack of decoration or ornament.t

WebSite
massif sainte baume hotel Logis du Guetteur The Sainte-Baume
The Sainte-Baume (en provençal:Massís de la Santa Bauma according to classical orthography and La Santo Baumo according to mistralian orthography) is a mountain ridge spreading between the départements of Bouches-du-Rhône and Var in southern France. Its summit is 1147 metres high.

The French tradition of Saint Lazare of Bethany is that Mary Magdalene, her brother Lazarus, and Maximinus, one of the Seventy Disciples and some companions, expelled by persecutions from the Holy Land, traversed the Mediterranean in a frail boat with neither rudder nor mast and landed at the place called Saintes-Maries-de-la-Mer near Arles. Mary Magdalene came to Marseille and converted the whole of Provence. Magdalene is said to have retired to a cave on a hill by Marseille, La Sainte-Baume ("Holy Cave", baumo in Provencal), where she gave herself up to a life of penance for thirty years. The cave is now a Christian pilgrimage site.t

WebSite
fréjus hotel restaurant Logis du Guetteur Frejus
Fréjus is a coastal town on the Côte d'Azur and commune in the Var department, in the Provence-Alpes-Côte d'Azur region of southern France. It neighbours Saint-Raphaël, Var, effectively forming one town. The north of the commune forms part of the Estérel Massif.

Frejus contains a medieval city as well as a popular seaside resort. Created by the Romans, Frejus attracts many tourists because of its history, cultural and artistic qualities, its well maintained beaches, the sea and sporting facilities. There are numerous places of interest in the area, all are reasonably accessible from Frejus because of its convenient location. The history of Frejus is very similar to that of Provence. It has been destroyed many times in spite of the presence of the Roman Legion. In 49 B.C., Julius Cesar decided to have the Adrian Way built to link Italy through to Spain. In those days the Phoceans of Marseille had already set up a colony on the site, but it was the Roman emperor who gave the port its prosperity and the city its name of 'Forum Julii' meaning 'market of Julius;' he also named its port 'Claustra Maris' (The sea bolt). It went on to become one of the most important ports in the Mediterranean, until the Pax Romana, by denying Forum Julii its military activity, marked the beginning of its decline. The decay of Rome led to that of the cities of its empire. Between the 7th and the 9th centuries, Muslim invaders repeatedly raided the city. The sea encroached on the land while invasions by the Muslims and pirates left the monuments in ruin. By the 10th century there was very little left of the colony, mostly rubble. Sea-borne silt clogged up the port and led to the formation of a huge swampy plain, which then separated the village from the sea.t

WebSite
chateaudouble provence Village perché: Châteaudouble
Village perché, nid d’aigle, joyau de la Dracénie… Au pied de la route des gorges, le hameau de Rebouillon îlot de verdure construit en hémicycle étonne par sa lumière. A Châteaudouble les vues sont saisissantes. Les hautes façades se fondent dans les falaises et dominent d’un aplomb de 130 mètres les gorges de la Nartuby.

Bijou provençal dans un écrin de verdure, Châteaudouble offre aux amoureux de la nature des promenades magnifiques :
• Les gorges de Châteaudouble, creusées par la Nartuby au coeur de sous-bois odorants et colorés.
• Les grottes préhistoriques (classées) : Grottes des chèvres, grottes des chauve-souris et grotte du Mouret.
• Le Hameau de Rebouillon, îlot de verdure bordé par le Nartuby et par le canal de la Reine Jeanne, étonnamment construit en hémicycle autour d'un parc de château.

HISTOIRE & PATRIMOINE
CHATEAUDOUBLE, DOUBLE CHATEAU…

Cité en 1027, « castellum diaboli », comme le château du diable, parce que construit au sommet d’un site inaccessible, le nom évolue en Châteaudouble dès le XIIIème siècle. Le village compte alors deux châteaux, l’un situé à l’emplacement de l’actuel cimetière et l’autre sur la rive opposée (gauche) de la Nartuby. Remparts et tour assurent la sécurité haute des lieux. Au milieu du XVème siècle le village quitte l’emplacement primitif devenu trop exigu pour s’installer en appui sur les falaises autour de la nouvelle église dédiée à Notre Dame de l’Annonciation.

NOSTRADAMUS ET CHATEAUDOUBLE…

Le site naturellement fortifié par ses gorges a inspiré un des grands personnages de la Provence.
Le célèbre médecin et astrologue Nostradamus, évoque le village dans l’une de ces prophéties :
« Châteaudouble, double château, la rivière sera ton tombeau » voyant en la Nartuby la responsable de l’usure des falaises qui protègent le village.

DESTINATION ESCALADE…

Le bonheur est aux « marinouns », un des 5 sites d’escalade de Châteaudouble. Avec 350 voies de niveau 4 à 8b+, les grimpeurs ont trouvé un nouveau paradis.
Le topo-guide «escalade en Dracénie » est en vente dans le village.

BALADE DE CHATEAUDOUBLE A REBOUILLON…

Depuis le village un sentier muletier conduit, après l’oratoire du « petit Saint Jean », jusqu’à la chapelle du même nom. Du village à Rebouillon, havre de paix et site inoubliable, le chemin des Avals dans les Gorges de la Nartuby permet de découvrir de nombreux vestiges d’industries : moulins à huile, moulin à plâtre et à farine, fonderie...t

WebSite
Bargeme provence Medieval village provence
Au sommet d'une colline rocheuse, ce village médiéval du 12ème siècle offre une vue panoramique sur la vallée, il est réputé pour être l'un des plus beaux de France
Perché à plus de mille mètres d'altitude, au sommet d'un piton rocheux, le plus haut village du Var entre Provence et Alpes, est dominé par son château médiéval.
On pénètre dans la cité par la porte de Garde qui s'ouvre dans les remparts, puis on découvre les petites rues anciennes, les voûtes, les venelles bordées de maisons souvent fleuries.
L'église Saint-Nicolas est située au sommet du village. A l'intérieur, on peut voir un beau retable du XVII° siècle, et une cuve baptismale du premier siècle après JC.

LE CHATEAU DE PONTEVES
Mentionné dès 1225, il fut détruit pendant les guerres de religion, mais la silhouette du château médiéval subsiste. C'est un vaste quadrilatère, flanqué de tours rondes et d'un imposant donjon carré.
Les étages étaient répartis sur quatre niveaux, le plus bas étant réservé aux hommes d'armes et aux réserves alimentaires.
Bien que le village soit sur une colline, une grande falaise le surplombe, sur laquelle le château tente d'imposer sa force
En 1578, en plein coeur des guerres de religion, le seigneur, Jean-Baptiste de Ponteves, était en procès avec les habitants de Callas. Menacé d'un jugement en sa défaveur, il fit appel à son neveu Hubert, le terrible comte de Vins qui mis Callas à sac, plusieurs de sas habitants furent égorgés ou rançonnés. Ils menacèrent ensuite les habitants d'extermination si ils ne se désistait pas, une transaction fut signée.
Mais, en avril 1579, un habitant du village, Jacques Sassy pénétra dans le château avec ses hommes, et Pierre de Ponteves (le fis de Jean-Baptiste) fut tué, le château démoli. Quelques mois plus tard ce fut le sort Joseph et jean-Naptiste, puis Balthazar et enfin Antoine (dans l'église Saint-Nicolas) en 1595.
Le parlement de Provence condamna les meurtriers à élever en 1607, en signe d'expiation, la chapelle Notre-Dame des Sept Douleurs, à l'Ouest du château.t



LE LOGIS DU GUETTEUR - Place du Château - 83460 Les Arcs sur Argens Var Chateau Hotel Charme -
Tél. : 04 94 99 51 10 - Fax : 04 94 99 51 29 -
Copyright - Sitemap